Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Les orangers d'Athènes

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Pierre Grosz
Compositeur : Sweet Memories
Editée par : D.R.

Version originale
Année : 1983
Interprétée par : Jeane Manson
Distribuée par : CBS

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1983 Jeane Manson LP Mes photos couleur CBS 25443 non disponible.
1992 Jeane Manson CD Vis ta vie Sony Music 458020
1994 Jeane Manson 2 CD Amour et amitié / Vis ta vie Versailles
1994 Jeane Manson CD Gold Versailles / Sony Music 201 850
2000 Jeane Manson CD Vis ta vie (réédition) SMM 501 468-2
2002 Jeane Manson CD Les indispensables SMM 483 097-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Ne dis rien de ma peine
Dis-lui que tout va bien
Ne dis pas que je l'aime
Si ça ne sert à rien

Ne dis pas que je rêve
Et que je meurs de lui
Que des nuages crèvent
Et qu'il pleut sur ma vie

Mais si ça se présente
Que tu peux lui parler
Et qu'il te fait comprendre
Qu'il ne peut m'oublier

Si je suis dans sa tête
S'il ne fait qu'y penser
Si lui aussi regrette
Tout ce qui s'est passé

Fais-lui savoir que l'aime
Aussi fort qu'au premier jour
Sous les orangers d'Athènes
Où il me parlait d'amour

Fais-lui savoir que je l'aime
Et je pourrais m'envoler
Dans un avion qui m'emmène
Jusque sur sa peau dorée

Mon coeur est sous la neige
Ma vie est endormie
Dis qu'il faut qu'il abrège
L'hiver où je languis

Il suffit qu'il appelle
Sur un signe de lui
Je pars à l'instant même
Cette fois j'ai choisi

Fais-lui savoir que je l'aime
Comme il n'en a pas idée
Sous les orangers d'Athènes
Je viendrai le retrouver

Fais-lui savoir que je l'aime
Aussi fort qu'au premier jour
Mais s'il te répond à peine
Et si son silence est lourd

Ne dis rien de ma peine
Dis-lui que tout va bien
Si ça n'est pas la peine
Si ça n'est pas la peine
Si ça ne sert à rien

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Pierre Grosz : Nous sommes dans une période où Jeane Manson commence une grande histoire amoureuse avec Richard Berry. J'écris à ce moment "Visiteurs", l'album de Richard. Il me demande de rencontrer Jeane, donc nous nous parlons avec l'idée de lui faire faire des chansons plus modernes - dans cet esprit, je vais chercher Jean Goussel, un canadien français qui a été l'un des co-compositeurs de Police. Le rapprochement est intéressant, on est bien loin de l'image de Jeane Manson et de ses premières chansons. Je ne suis pas obligé de faire ce disque, mais comme nous sommes en connivence avec Richard Berry à ce moment-là, je ne vois pas au nom de quoi je pourrais lui dire : "Ecoute, je ne veux pas écrire pour Jeane". Alors, dans le mouvement, comme ils sont de la même compagnie, je contacte Jean-Jacques Goldman - j'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour son travail quand il était chez Tai Phong, je suis impressionné par le fait qu'il ait réussi à ouvrir une brèche dans une musique pop en France, ça m'intéresse beaucoup. Je lui fais demander s'il pourrait donner une mélodie que je parolerai. Il signera ce morceau sous un pseudonyme car il est en train de se construire une image nouvelle par rapport à son ancien groupe et ne veut pas "embrouiller" les choses. Bizarrement, nous ne nous croisons pas, nous écrivons cette chanson ensemble sans nous voir, sans nous parler... Notre rencontre est donc purement discrographique. Ce qu'aime le plus Goldman, c'est l'écriture, je retrouve cela chez Michel Jonasz : j'ai souvent travaillé pour des gens qui sont eux-mêmes avant tout des auteurs, c'est comme ça. Pour Jeane Manson, nous avons donc réalisé "Les orangers d'Athènes". Je ne connais plus la chanson très précisément, heureusement pour ma "santé mentale". Finalement, "Les orangers d'Athènes" ressemble beaucoup aux schémas des morceaux qu'il fera plus tard pour Patricia Kaas, ça démarre confidentiel et ça devient rock n'roll !

Jean-Jacques Goldman
Annie et Bernard Réval


Jeane Manson : Jean-Jacques Goldman avait composé pour moi "Les orangers d'Athènes". Mais au dernier moment, il avait refusé de la signer sous son nom. Comme si je lui faisais honte. Si je l'avais su plus tôt, elle n'aurait certainement pas fait partie de mon album. La chanson avait pourtant du succès, mais j'étais terriblement déçue. Ma maison de disques faisait le strict minimum, produisait les disques prévus par mon contrat, mais je ne faisais visiblement plus partie de ses priorités.

Jeane Manson
Une Américaine à Paris
Editions du Rocher, 2011


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris