Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Sa nouvelle vie
(VSD, du 19 au 25 septembre 2007)

Sa nouvelle vie
VSD, du 19 au 25 septembre 2007
Aurore Aubin et Sandra Tosello
Retranscription de Delphine Roger

A Marseille, le quotidien ordinaire d’un jeune père de famille

Il est l’artiste qui a été le plus diffusé sur les ondes françaises en 2006. Pourtant, il s’accorde sept ans de réflexion… avant de reprendre ses propres récitals.

Talent, gloire, argent, il a tout ce dont un artiste peut rêver. Pourtant, Jean-Jacques Goldman n’a pas composé une chanson pour lui depuis quatre ans et guère touché sa guitare. Sorti en 2001, son dernier album, "Chansons pour les pieds", s’est écoulé à plus de 1,5 million d’exemplaires, suivi d’une tournée triomphale à travers la France qui a réuni près de 800 000 spectateurs. Selon le magazine Capital, les années 2002-2003 lui auraient rapporté quelque 10 millions d’euros. Comptez aussi les 35 000 rediffusions radiophoniques annuelles de ses tubes, tels Je te donne ou Là-bas, ou celles des chansons écrites pour Patricia Kaas, Gérald de Palmas ou Céline Dion (130 collaborations en tout pour 70 artistes)… de quoi lui assurer des droits d’auteur colossaux, au bas mot 2,5 millions d’euros par an.

Quand sa fille aura l’âge de comprendre son métier

Pourtant, "JJG" a décidé de tout arrêter. Enfin, presque tout. En 2002, il compose plusieurs chansons pour "Si on chantait plus fort", de son copain de la tournée des Enfoirés, Patrick Fiori. De cet album, sorti en septembre 2005, sera extrait le single 4 mots sur un piano. Mis dans les bacs le 4 août dernier, il est toujours quatrième du classement plus d’un mois plus tard. Un carton. Depuis, entre la supervision du nouveau CD de Céline Dion en français, "D’elles", paru en mai dernier, et un passage éclair, le 7 juillet, à un concert donné pour les Enfants de la Terre, l’association de son ami Yannick Noah, c’est la semi-retraite. Avec, pour tout projet en 2008, la direction artistique de la tournée de la chanteuse canadienne, et une vague participation à l’album de Magalie Vaé, gagnante de la "Star Academy 5"… Pourtant, n’allez pas croire que Jean-Jacques Goldman ne fait rien. Goldman a une nouvelle vie.


"Avant la fin de la dernière tournée, explique Fred Hidalgo, rédacteur en chef de la revue musicale Chorus, il a prévenu ses musiciens qu’il ne remonterait pas sur scène avant plusieurs années afin qu’ils prennent leurs dispositions." Deux ans plus tard, dans cette même revue, le chanteur explique clairement "[qu’]il se met dorénavant en réserve de la chanson pour des raisons familiales. Il m’a même déclaré qu’il ne remonterait sur scène que lorsque sa fille aînée serait en âge de comprendre que son père est un chanteur. C’est-à-dire pas avant ses 10 ans."

Car la nouvelle vie de Goldman se focalise sur Nathalie, épousée le 13 octobre 2001, et ses filles. Sa jeune femme d’origine eurasienne a croisé le chanteur lors d’un concert, en 1995. Elle frappe à la porte de sa loge, le courant passe très vite entre eux. Ce n’est que quatre ans plus tard que leurs chemins se recroisent, sur les pistes de Courchevel. S’ensuit un mariage des plus sobres dans une usine désaffectée de Marseille, avec balade, le lendemain, à bord d’un gros bateau autour de la cité phocéenne. Pas d’invités du monde du show-biz, à l’exception de Michael Jones et de ses musiciens avec lesquels il fait un petit bœuf. Fans de basket, les époux ont loué pour l’occasion une dizaine de paniers pour organiser un tournoi avec leurs invités. La mariée ne se fait pas prier pour jouer, en robe de circonstance et baskets blanches. Nathalie est aussi une tête. A l’université de la Méditerranée Aix-Marseille II le 13 juin dernier, elle a soutenu sa thèse au titre hermétique de "Terme constant de fonctions sur un espace symétrique réductif p-adique". Protocole oblige, la doctorante a procédé aux remerciements. Mais ceux-là sont peu banals : "Je dédie cette thèse à mes parents, qui m’ont transmis suffisamment d’assurance et de liberté pour aimer le sport autant que les heures à mon bureau, U2 autant que Pierre Bachelet, J.-M.G Le Clézio autant que Pythagore…"

"Une vie qui lui ressemble, sans ostentation"

L’homme aux mille et un tubes mène une existence on ne peut plus saine, loin des sirènes du show-biz. Du tennis, des parties de Scrabble avec ses amis, du VTT dans les environs et une attention particulière à son alimentation. "Un véritable ascète, il a une vie qui lui ressemble, sans ostentation", selon l’animateur Laurent Boyer, qui le connaît depuis vingt-sept ans. Erick Benzi, un de ses musiciens de longue date, fait avec le couple de longues randonnées en montagne, dormant dans des refuges vers Chamonix. "Jean-Jacques a des plaisirs simples. Il érige la normalité en manière d’être, c’est sa philosophie", assure-t-il. "Il était capable d’arriver à un concert avec le casque de moto vissé sur le crâne en traversant la foule habillé en jean, tee-shirt, baskets. Du coup, il passait inaperçu, c’est tout lui ça !" commente Laurent Boyer.

"Il exerce son métier de père au foyer à 100 %", confient ses proches. Il n’écoute même que très peu de disques : ceux d’El Club – le groupe de Michael Jones, Erick Benzi, Christian Séguret et Gildas Arzel – et de Status Quo. Le jour de ses 56 ans, le 11 octobre, il participera à Pax Musicalis, un événement dédié à la paix qui aide à la construction d’une maternité sur la frontière entre Israël et la Palestine, accessible aux deux populations. Un homme en paix.

[Légende photo 1 (Gérard Julien/AFP)] : Rare apparition. C’est en militant et non en artiste qu’il défile ici avec les proches de Ghofrane, tuée à coups de pierres en octobre 2004 à Marseille.


Retour au sommaire - Retour l'anne 2007

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris