Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Jean-Jacques Goldman, toutes guitares complices
(Midi Libre - Lundi 27 avril 1998)

Jean-Jacques Goldman, toutes guitares complices
Midi Libre - Lundi 27 avril 1998
Olivier PERNOT

VARIETES : Hier soir devant prs de 5000 personnes au Znith "Jean-Jacques Goldman, toutes guitares complices"

Reprenant la sobrit de son dernier album, le chanteur impressionne.

Hier soir, devant un Znith complet depuis des mois, Jean-Jacques Goldman a sduit, une fois encore, son public en proposant un concert audacieux. Pendant une heure et demie, l'acoustique est de mise, en parfait accord avec un dernier album intimiste, qu'il dcline au devant de la scne, seul ou judicieusement accompagn d'une quipe de musiciens complices. Parmi eux, l'ami fidle de toujours Michal Jones.

Cette sobrit d'instrumentation -mais pas de sensations- permet Goldman un contact direct avec l'audience. Calme et pos dans ses propos, un sourire malicieux et l'oeil qui ptille, il sait que la salle est derrire lui. L'impressionnante machinerie (scnes amovibles, piano roulant, jeu d'crans blouissant) ne gche en rien l'motion que l'on ressent l'coute des titres bluesy de "En Passant".

De "On ira" en ouverture jusqu' "Quand tu danses" en axe central, le chanteur impose sur scne la griffe lgre mais puissante de ses nouvelles compositions. Entre, il glisse des anciens morceaux (notamment le sublime "L-bas") pour mettre en haleine et amener un final toutes guitares lectriques en avant.

Bluesman acoustique ou rocker lectrique, Jean-Jacques Goldman impressionne. Naturellement "Gentil" et soucieux de prserver un contact presque palpable, il rayonne dans une mise en scne travaille ; la hauteur de son talent.

Olivier PERNOT

Certains journalistes ne restant pas jusqu' la fin du concert, voici un rectificatif de Rmi Derasse : le final "toutes guitares lectriques dehors", c'tait "Pour que tu m'aimes encore" chant seul sur une scne vide avec une simple guitare sche. Tellement sche, d'ailleurs, qu'elle s'est arrt de jouer au beau milieu de la chanson : simple priptie d'ordre technique, qui a valu "JR" (le monsieur incrimin) un terrible "Il est vraiment phenomnal" par un Znith plein craquer. Chanson que Goldman reprendra ds que sa guitare sera rebranche, peut-tre une ou deux minutes plus tard, avant de finir "Juste lui et nous pour finir comme nous tions pour commencer, par une petite chanson pour nous dire que le spectacle est termin" (a, c'tait du Sardou, mais a dcrit quand mme assez bien la scne).


Retour au sommaire - Retour l'anne 1998

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris