Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

?
(Ouest France, 24 mai 1994)

?
Ouest France, 24 mai 1994
Yvon Lechevestrier
Retranscription de Maxime Toanen

Jean-Jacques Goldman, Carole Fredericks et Michael Jones chantent ce soir la salle omnisports. Premire date aprs leur triomphal succs pendant plus d'une semaine au Znith a Paris. L'occasion de dcouvrir sur scne les morceaux de leur dernier album "Rouge" dj vendu a plus de 700 000 exemplaires.

Voil trois ans maintenant que Jean-Jacques Goldman a choisi de jouer, sur disque comme sur scne, avec la chanteuse noire amricaine Carole Fredericks et le guitariste gallois, Michael Jones. "Je ne suis pas un solitaire", explique-t-il, un brin nostalgique des groupes rock qui, a 20 ans dans les annes soixante-dix, lui donnrent envie de faire ce mtier. D'ailleurs, comme un clin d'oeil dans "Des vies", extrait de son nouvel album, il rend hommage a Mark Knopfler de "Dire Straits", un de ses groupes prfrs. "Ce groupe n'est-il pas un dnominateur commun muscial a toute une population ?". C'est avec un autre morceau de "Rouge" que dbute ce nouveau spectacle. "Serre-moi", chante le trio. Invitation, sans qu'il y en ait besoin, a se rapprocher d'eux. Trois ans aprs leur dernire tourne, la communion reste parfaite entre les artistes et leur public. Jeunes ou quadragnaires, on apprcie leurs chansons chaleureuses, positives. "Je ne suis pas un auteur-compositeur de chansons message, mais j'aime partager mes bonheurs ou mes doutes". N'allez pas croire, pour autant, que "Rouge", chante avec le choeur de l'Arme rouge, serait un hymne nostalgique et rvolutionnaire. "C'est juste un hommage la foi, l'altruisme de ceux qui pensent qu'on ne peut pas s'en sortir tout seul".

Lucide, fin observateur de l'actualit, Jean-Jacques Goldman cultive la discrtion. Volontairement il accorde peu d'entretiens aux mdias, "Sauf ceux qui m'ont cout au dbut". Et il s'engage pour les restos du coeur ou pour Amnesty International, il le fait avec efficacit mais discrtement. "La notorit n'a pas chang mon attitude. Avant, dj, je ne parlais pas beaucoup. Je suis plutt quelqu'un qui coute". De cette coute et de son regard naissent beaucoup de ses textes. Que ce soit d'anciennes chansons comme "La vie par procuration" ("A ct de chez moi en banlieue, il y avait une vieille femme qui essayait d'attirer l'attention des oiseaux pour ne pas tre seule"), ou "Juste aprs", son dernier succs. "Celle-l, je l'ai crite aprs avoir vu, une nuit la TV, un reportage sur une infirmire en afrique qui sauvait de la mort un nouveau-n". Le public, son public, aime ce regard d'amour, de tendresse sur les autres. Ses mots respirent l'air du temps, cette envie ou rve de bonheur que nous portons tous en nous. Ils nous touchent d'autant plus Goldman-Fredericks et Jones les collent sur des musiques qui nous parlent. Rock'n'roll ou rythm'n'blues. "C'tait nos slogans, nos ide, on n'a pas chang"


Retour au sommaire - Retour l'anne 1994

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris