Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Jean-Jacques Goldman
([publication inconnue], 1981)

Jean-Jacques Goldman
[publication inconnue], 1981
[journaliste inconnu]
Retranscription d'Hlne Bury

On aurait pu en faire quelque chose comme un prince des salons, impertinent d'humour et sourire mystrieux, ou peut-tre un de ces tennismen : il aurait eu des petits polos blancs avec des crocodiles dessus, un revers chopp faire pmer le central, il aurait coll une ou deux balles de match dans l'il du juge arbitre. Pas par mchancet, par inadvertance bien sr ; celle des rveurs. Il se serait dplac en scooter rouge.

Comme tous les vrais vauriens, Goldman est un vaurien de bonne famille. Les autres n'ont aucun mrite si l'on y pense bien.

Il entame sa vie d'adolescent par des tudes commerciales : HEC Lille. C'est un bon dpart dans la vie.

Il en prend un deuxime plus mouvant. Il vous raconte vaguement l'histoire de ce jour o il a entendu un disque d'Aretha Franklin qui lui fit comme un frisson de plaisir dans le corps et lui rvla une urgence : tre musicien.

Ce qu'il devint assez vite finalement puisqu'on le retrouve peu aprs chanteur et guitariste de Tai Phong. Un des premiers groupes franais briser le mur du silence, grce notamment une chanson "Sister Jane" qui un moment batifole dans les hits-parades.

Comme tous les vrais artistes, Goldman est avant tout un tre intelligent. Finesse et culture, sans ostentation.

Culture classique, revoil la bonne famille. Un peu plus que parolier, pote quelque part, avec ce petit ct tragique que les franais potes aiment dcidment.

Culture musicale, revoil le vaurien. Il a cout tout ce que le rock'n'roll a pu apporter de vie et de force la musique.

J'en dduis que Goldman est un btard magnifique : le fils de la chanson franaise et du Rock'N'Roll.

En cela, il est tout fait reprsentatif de cette nouvelle vague de chanteurs et de musiciens franais qui ont dpass l'ternel problme de savoir s'il faut faire une chanson d'avant-garde ou une chanson populaire, comme si les deux ne pouvaient coucher dans le mme lit.

Or cette nouvelle vague, prcisment, elle nous a redonn envie d'couter la radio, comme l'poque des Dutronc, des Antoine, des Polnareff.

Il y a d'ailleurs quelque chose de Polnareff chez Goldman : le talent d'crire des mlodies qui semblent avoir toujours vcu en vous et cela fait partie des indices qui ne trompent pas.

Et puis, bien sr, ce type un peu timide, qui semble se mfier des modes et des choses trop violentes fera comme les autres ; il apprendra sourire aux photographes et raconter sa vie : "Je suis n le 11 octobre 1951, rejeton d'une famille de juifs immigrs (pardonnez-moi le plonasme) de l'Europe de l'Est, et je bois du th mon petit djeuner".

Comme ce premier disque est plaisir, je crois qu'on va lui pardonner.


Retour au sommaire - Retour l'anne 1981

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris