Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Thank You
(Rock and Folk, 1976)

Thank You
Rock and Folk, 1976
Journaliste inconnu
Retranscription de Marie-Laurence Cuvillier

Ta Phong Quand je suis arriv chez M. & Mme Minh, "Moondawn" tait sur la platine ; est-ce un signe que Klaus Schulze, le grand sorcier blond de la recherche du Son, a eu une influence (faste) sur Ta Phong ? On serait tent de le croire, tant "Windows", leur nouvel album m'apparat comme un effort rsolu dans la qute d'une certaine perfection, non seulement de la production en gnral, mais de chaque son en particulier.

A ct de la platine trne un petit monstre ("petit", c'est pour la litote) comme on commence en voir dans certaines caves, des chteaux et autres endroits mal frquents que l'on appelle studios ; mais rarement, comme ici, dans le salon d'une villa cossue de la banlieue sud, ou, comme bientt, sur une estrade dans une salle bonde face un groupe d'ici.

Khanh : "C'est une console Midas que nous avons spcialement fait faire pour Ta Phong. Actuellement, il n'y en a que trois au monde : celle de Yes qui a 28 canaux, celle de Supertramp qui en a 36, et celle-ci, 32 canaux avec des groupements. C'est a qui est nouveau ; cela veut dire qu'avec un seul rglage, tu peux jouer sur plusieurs canaux simultanment tout en les gardant indpendants. En concert, c'est trs pratique parce que cela permet, par exemple, de remonter en mme temps toutes les voix (et chez Ta Phong, a fait du monde) sans modifier leurs rglages respectifs et les unes par rapport aux autres. D'autre part, on a une quipe d'amis de Polytechnique qui est en train de concevoir pour nous tout un systme de sono assez rvolutionnaire, avec quatre tages d'amplification indpendants : graves, mdium- graves, mdium-aigus et super-aigus (si mes connaissances ne sont pas trop vagues, ce doit tre un succdan de l'qualisation applique l'amplification) ; avec des retours de scne plusieurs canaux rglables o chaque musicien pourra slectionner ce qu'il veut entendre en particulier".

Pour rendre tout cela possible et oprationnel sans l'emploi de cbles gros comme le tout--l'gout, les Messieurs de l'X ont imagin d'adapter la sonorisation un systme qui vient d'tre mis au point pour le tlphone et qui consiste, par un jeu de codeur et dcodeur, faire passer plusieurs signaux (canaux) dans un mme fil. (Saviez-vous que, lorsque vous dcrochez votre tlphone, vous tes parfois en compagnie d'une douzaine d'autres qui causent en mme temps que vous - sans compter ceux qui coutent illgalement ?). Il y a une petite bote qui emmle et une qui dmle, et on a conomis ainsi du fil et de la place. Les messieurs de l'X vont mme dposer un brevet : le rock fait avancer la science, oui Monsieur !

Dans le sous-sol de M. & Mme Minh, il y a de grandes constructions en bois et en stuc qui ressemblent vaguement aux armures des samouras de la pochette du premier album.

Khanh : "Oui, c'est cela ; c'est ici que l'on fabrique les dcors pour la scne. Ce que tu vois, ce ne sont que des morceaux de moules sur lesquels sera coul du polyester translucide. On a aussi, paralllement, des copains qui s'occupent des clairages, et l'on devrait avoir un light-show trs intressant".

Avant de djeuner, ils m'ont fait boire et couter l'album.

Khanh : "Pour choisir les morceaux de l'album, on a t oblig de voter, il y en avait trop".

Vous avez certainement remarqu la prise de son trs particulire des violons sur le "Shekina" de Zao ; eh bien, c'tait Khanh !

Jean-Alain Gardet : "C'est Khanh qui s'est occup de la prise de son, et on a tous mix et remix, jusqu' ce que l'on ait exactement ce que l'on voulait"

A propos de "The Gulf Of Knowledge", ce que Ta Phong a produit de meilleur ce jour :

Ta : "Mike Oldfield n'est qu'une influence parmi beaucoup d'autres. Non, il n'y a pas de mandoline, c'est la guitare lectrique de Khanh trs trafique... Le son de la batterie ? Avant mme d'enregistrer, il a fallu des heures Khanh et Stephan (Caussarieu, le batteur) pour trouver le son que l'on cherchait. Ensuite, Stephan a tout enregistr en une seule prise".

Cela ne ressemble rien d'autre, et le jeu de Stephan sur ce morceau est poustouflant : pas de la virtuosit chiante, de la musique ; un sens de la musicalit de l'instrument qui fait immanquablement penser au temps tragiquement rvolu o Robert Wyatt frappait ses peaux. D'un album l'autre, c'est Stephan qui a le plus volu : plus de fermet et d'invention. Le travail, mon bon !

Khanh : "On a fait couter l'album aux musiciens d'Ange, ils ont eu l'air trs impressionn. Ils ont demand Ta de les conseiller pour l'achat de leur nouveau matriel".

Rock & Folk : Quand tous les prparatifs doivent-ils tre termins ?

Khanh : "Nous sommes trs exigeants, et donc cela prend toujours beaucoup de temps avant que nous obtenions exactement ce que nous dsirons ; c'est pour cette raison que l'album, qui devait sortir au printemps, ne sort que maintenant ; c'est pour cette raison aussi que nous n'avons encore jamais tourn. Nous avons fait quelques concerts (confidentiels) dans des petites salles et il y a eu une trs bonne rponse du public, mais ce que nous voulons, c'est que TOUT soit parfaitement au point. Nous devrions tre prts au dbut de l'anne prochaine".


Retour au sommaire - Retour l'anne 1976

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris