Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Les Enfoirés au Zénith de Paris -
21 janvier 2001

Récit de Jérémy W. :

J'ai vu les Enfoirés hier soir au Zénith de Paris. Voici la liste des "protagonistes" (en espérant que je n'oublie personne) : Patrick Bruel, Julien Clerc, Gérald de Palmas, Elsa, Faudel, Patrick Fiori, Liane Foly, Carole Fredericks, Garou, Jean-Jacques Goldman, Michael Jones, Gérard Jugnot, Laam, Michèle Laroque, Marc Lavoine, Maxime Le Forestier, Mimi Mathy, Maurane, Karen Mulder, Pascal Obispo, Pierre Palmade, Muriel Robin, Patrick Timsit, Zazie.

Autant dire tout de suite que Timsit, Jugnot, Faudel et sutout Michael Jones se firent TRES discrets, voire inexistants.

Le concert commence par un film rappelant les grandes étapes des Restos, puis Muriel Robin, grande présentatrice de la soirée, appelle les invités un par un sur l'air de la chanson de Zazie "Tout le monde il est beau". Ils interprètent tous ensemble la chanson des Restos, puis vient le temps des medleys et des duos... jusqu'à un final en "sitting ovation" très flower power.

L'orientation des chansons est très populaire, dans tous les sens du terme, pour le meilleur comme pour le pire et Berger et Balavoine sont toujours omniprésents.

JJG interprète un extrait d'Aïcha ainsi que "Mon vieux", de Daniel Guichard en duo avec la dispensable Lâam. Il évoque aussi Joe Dassin en mini-duo avec je ne sais plus quelle chanteuse. Maurane entonne quelques mesures de "S'il suffisait d'aimer" mais ce sont malheureusement là les seules chansons de Goldman que l'on entend.

Côté présence, notre JJG est toujours aussi mal à l'aise sur scène, sauf quand il s'agit de shooter dans des ours en peluche (ah quel sportif)... Mais lorsqu'il sort ENFIN sa guitare pour le final, quel charisme !

En résumé, un concert de 2 h 30, sans temps mort, dans une vraie ambiance d'Enfoirés !

Jérémy W.

(c) 22 janvier 2001
Tous droits réservés


Récit de Céline J. :

Je ne vous cris pas souvent mais l je crois que la cause en vaut la peine. J'ai particip mon premier concert des Enfoirs : celui de Paris hier. C'est vrai que comme l'ont dj dit certains d'entre vous, la formule s'essouffle.

L'escarcelle des chansons populaires commence se vider. Dans le spectacle de dimanche, il y avait mme un certain nombre de chansons que je ne connaissais et pourtant de ce ct l j'en connais pas mal.

Le problme est vraiment de trouver une ide pour renouveler le temps. L'ide de la comdie musicale n'est pas si mauvaise. Je verrais bien Garou en Romo et Mimi Mathy en Juliette non ? Qu'en pensez vous ?

A propos de Garou, c'est vraiment dommage que JJG ne lui ai pas fait de chanson pour son album, il a une voix tellement extra que sur les chansons de JJ, il serait parfait.

A propos de notre JJ, il a t une fois de plus trs discret, et parfait la fois dans son petit pyjama en s'efforant de chanter faux. Un des bons moments de la soire. Par contre Patrick (que j'ai ador dans son concert seul) m'a vraiment du. Obispo ne semblait pas non plus en grande forme. Les filles ont par contre t bien mon avis. Mais je persiste et signe, c'est Garou qui a tir la meilleure pingle du jeu, si l'on peut dire.

Céline J.

En passant, la liste - le 22 janvier 2001
Tous droits réservés

Retour à la tournée

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris