Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

The face

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Kirsty MacColl
Compositeur : Daniel Balavoine
Editée par : ?

Version originale
Année : 1984
Interprétée par : Frida
Distribuée par :

Remarques :
Version originale de Quelqu'un quelque part.

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1984 Frida 33 T "Shine" non disponible.


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Année Titre Langue Interprète Auteur de l'adaptation Pochette
1986 Quelqu'un quelque part français Catherine Ferry Jean-Jacques Goldman

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

The face

You take a final look around
And then you put your house-key down
Upon the table by the note
You take your handbag and your coat
You don't want too much to carry
To slow you down on the way

You picture his face
In the morning
As he was going to work
Without saying a word
You saw the face
Of a stranger
It wasn't always like this before
His face like a stranger
You didn't know what to say
So you are going away
From the face of a stranger
And not the lover you knew before

Why should you want to call your friends
Why should you want to start again
You tried explaining through the years
But it would always end in tears
And one thing you know for certain
You've said goodbye to the place

You picture his face
In the morning
As he was going to work
Without saying a word
You saw the face
Of a stranger
It wasn't always like this before
His face like a stranger
You didn't know what to say
So you are going away
From the face of a stranger
And not the lover you knew before

Somewhere a telephone
Is ringing in an empty room
Miles away
You are looking at a new town
But you are thinking of the past
The rain is falling down
Why do you keep that photograph
Of his face like a stranger
As he was going to work
Without saying a word
You saw the face
Of a stranger
It wasn't always like this before
His face like a stranger
You didn't know what to say
So you are going away
From the face of a stranger
And not the lover you knew before

Le visage

Un dernier coup dil alentours,
Et tu poses les clés de ta maison
Sur la table, près du mot que tu laisses
Tu prends ton sac et ton manteau
Tu ne veux pas avoir trop de choses à porter
Qui te ralentiraient sur ton chemin

Tu t'imagines ce visage
Au petit matin
Quand il partait travailler
Sans dire un mot
Tu as vu le visage
D'un étranger
Cela n'a pas toujours été ainsi
Devant son visage étranger
Tu ne trouvais plus les mots
Alors tu t'éloignes
De ce visage étranger
Ce nest plus lamant que tu connaissais

Pourquoi voudrais-tu appeler tes amis
Pourquoi vouloir recommencer
Et trouver des explications
Ça ne fait quattirer les larmes
Et désormais tu le sais bien
Tu as fait tes adieux à cette maison

Tu t'imagines ce visage
Au petit matin
Quand il partait travailler
Sans dire un mot
Tu as vu le visage
D'un étranger
Cela n'a pas toujours été ainsi
Devant son visage étranger
Tu ne trouvais plus les mots
Alors tu t'éloignes
De ce visage étranger
Ce nest plus lamant que tu connaissais

Quelque part un téléphone sonne
Sonne dans une pièce vide
A des kilomètres d'ici
Tu regardes une nouvelle ville
Mais tu penses au passé
Il se met à pleuvoir
Pourquoi gardes-tu cette photo
De son visage, celui dun étranger
Qui sen allait travailler
Sans dire un mot
Tu as vu le visage
D'un étranger
Cela n'a pas toujours été ainsi
Devant son visage étranger
Tu ne trouvais plus les mots
Alors tu t'éloignes
De ce visage étranger
Ce nest plus lamant que tu connaissais

Traduction de l'anglais de Viviane Brevet et Jean-Michel Fontaine

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris