Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Si j'en crois

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : JRG Editions Musicales

Version originale
Année : 2011
Interprétée par : Amel Bent
Distribuée par : Jive Epic

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2011 Amel Bent CD "Délit mineur" ASIN B005USB22W


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Si j'en crois les livres et ce que je vois
Tout s'efface, tout passe ou passera
Si j'en crois les discours autour de moi
J'oublierai jusqu'à ta voix

Si j'en crois les ombres et ces sombres mois
Nos impasses, le dégoût, les dégâts,
Si j'en crois mes larmes, les froids, le froid
Je me guérirai de toi

L'oubli me blesse autant que la mémoire
Les nuits me laissent changer notre histoire

Passent et repassent les saisons, les mois
mais pas les "si", les "pourquoi"

Si j'en crois nos promesses mille fois
pauvres règnes, vaines reines, faux rois
Si j'en croyais même un signe de croix
Guérit-on jamais de ça?

L'oubli me blesse autant que la mémoire
Les nuits renaissent tes mots, ton regard

Mais l'oubli me blesse autant que la mémoire
Les nuits me laissent éperdue dans le noir

Moi j'ai tellement cru tes yeux
Cru tes mains
Si j'en crois ce vide en moi
Je ne crois plus rien

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris