Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

San le ba ("Comme toi" en chinois)

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Yao Ruo Long
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : Shining Music

Version originale
Année : 1997
Interprétée par : Lin Zhi Xuan
Distribuée par : Sony Music

Remarques :
Version en chinois de Comme toi .

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1997 Lin Zhi Xuan CD San le ba Sony Music 487 7273-2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Oublie-moi, c'est mieux

Tu essaies d'apaiser ma tristresse alors que tu me dis adieu
Je fais de mon mieux pour sourire naturellement
Simplement parce que je ne veux pas te blesser, mon amour
La chaleur de tes caresses, peut-elle durer toute une nuit ?
Je suis seul pour ce qui semble être l'éternité et je te regarde disparaître de ma vue
Et je ne suis pas fatigué
Oublie-moi, c'est mieux, oublie-moi, c'est mieux, oublie-moi, c'est mieux, oublie-moi, c'est mieux
J'essaie des milliers de fois de le prendre à la légère, de t'oublier
Des milliers de fois, je veux encore te dire que je t'aime
Peut-être que c'est la fin de notre histoire, la fin de notre destin
Alors que je la musique joue, je conduis sans but et je me pose des questions toute la nuit
Les lampadaires s'allument un à un, mais mon coeur demeure dans l'obscurité
Je sais que le monde n'est pas parfait, et le silence est le résultat de ma tristesse
Je ressens quand même de la pitité quand nous nous disons au revoir
Devrais-je encore essayer de sauver notre amour mourant ?
Essayer de te montrer que tu es mon seul véritable amour
Je me demande comment je peux survivre sans toi

Traduction du chinois de Lily Peihua

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris