Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

S'il n'y avait pas la nuit

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Enrique Andreu / Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : Réserves

Version originale
Année : 2002
Interprétée par : France d'Amour
Distribuée par : Tacca Musique

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2002 France d'Amour CD 3 titres COL 6727352
2002 France d'Amour CD France d'Amour TACD 4524 (Canada)
2002 France d'Amour CD France d'Amour (France)
2002 France d'Amour CD promo 1 titre SAMPCS 12353


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Sous des cieux bleu de parme aux nuages d'argent,
Les uns vivent leur drame, les autres intensément,
La lumière est une femme qui détruit les tourments,
Et les cieux oriflammes inspirent bien des romans.

Aux heures crépusculaires où les passions seront,
Les uns chantent la terre, la mort ou les serments,
Les autres au coeur sauvage, époux des sentiments
Vivent sous les orages leurs plus belles chansons.

J'aurai pu t'oublier, j'aurai pu t'oublier
S'il n'y avait pas la nuit

Quand mon âme emportée dans mille et un sommeils,
Me fait plus que rêver, me fait mieux que la veille,
Mes songes éparpillés sont de frêles abeilles,
Butinant les journée pour en tirer du miel.

Car la nuit vient à point à qui sait s'endormir,
La lune est un refrain qui ne cesse de dire,
Nos songes sont des vies dont nous sommes les émirs,
Qu'on soit grand ou petit, le sommeil sait mentir.

J'aurai pu t'oublier, j'aurai pu t'oublier
S'il n'y avait pas la nuit
Mais il y avait la nuit

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu
bientôt...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris