Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Pas d'un pas

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Dan Ar Braz
Editée par : JRG - DR

Version originale
Année : 2003
Interprétée par : Dan Ar Braz
Distribuée par : Columbia / Sony Music

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2003 Dan Ar Braz CD A toi et ceux (digipack) SAN 513 782 9
2003 Dan Ar Braz CD A toi et ceux SAN 513 782 2


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Passant, sans y penser, sans rien comprendre
Marchant sans avancer, sans même apprendre
Ignorant les poids légués, les plaies et les cendres
Laissant sa vie glisser sans se défendre

Sans une aspérité
Une ombre où s'accrocher

Tant que l'on ne sait pas

Errants, les sans racines aux destins égarés
Renoncer, découragés, tout lâcher, se rendre

Prisonniers sans bagages
Même armés de courage

Tant qu'on ne sait pas

Tant qu'on ne se regarde pas
On n'avance pas d'un pas
Tant que l'on ne se connaît pas
On n'avancera pas d'un pas

Changer les règles des jeux, changer les frontières
Parler, glosser un peu, se moquer des pères

S'exiler d'autrefois
Se dérober à soi

Mais tant qu'on ne sait pas

Tant que l'on n'est pas face à soi
On n'avancera pas d'un pas
Tant que l'on ne s'aimera pas
On n'avancera pas d'un pas

Passant, sans y penser, sans rien comprendre
Apprends, pour avancer tes plaies et tes cendres

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Dan Ar Braz : Ce qui m'intéresse d'abord dans JJG, c'est l'homme qu'il est, avec sa façon d'agir, par rapport à sa notoriété. Si un nombre bien supérieur d'artistes faisaient comme lui, alors ils seraient plus en phase avec la réalité du monde. J'ai rencontré Jean-Jacques il y a quelques années à Brest. Ressentant des similitudes dans nos manières d'être, je lui ai demandé s'il voulait bien m'écrire un ou deux textes. Il a accepté... et touché dans le mille. Ses mots, c'est le summum des cadeaux.

Le Télégramme, 12 novembre 2003


Dan Ar Braz : Jean-Jacques a eu la gentillesse de rédiger une petite chronique sur "La mémoire des volets blancs". Goldman, c'est un ami. J'apprécie sa manière d'être, de travailler. (...) Quand cet album était en gestation, je l'avais vu à Brest lors d'un concert. Je lui avais dit "Jean-Jacques, j'aimerais bien que tu m'écrives un texte". (...) J'avais découpé des articles de presse ayant trait à l'alcoolisme et au suicide des Bretons. Cette réalité me touche profondément. Je n'admets pas qu'on puisse rire de cela. Les gens se moquent de cette désespérance bretonne. Jean-Jacques a lu ces articles et il m'a écrit un texte dans lequel il ne parle jamais de suicide. Cette chanson est terriblement belle. Quand je l'ai lue, j'étais vert.

Dossier de presse, novembre 2003


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris