Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Pacific Palisades

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Michael Jones
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : ?

Version originale
Année : 1990
Interprétée par : Ray Charles
Distribuée par :

Remarques :
Ce titre est la chanson de la bande originale du premier film de Bernard Schmitt, Pacific Palisades. Cette B.O. n'a jamais été distribuée.

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
1990 Ray Charles -


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Année Titre Langue Interprète Auteur de l'adaptation Pochette
2003 Ce que le blues a fait de moi français Maurane Jean-Jacques Goldman

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Pacific Palisades

Young and tender, still ignore
All that the future has in store
Things become harder some day

Now y'all listen to me!

Just remember
Keep in mind
Love is sometimes so unkind
Don't let it turn you away

Like when your tears run
On your make-up
Wipe it off!
And put on a new face

Just pick yourself up!
Never give up !

What you want most is behind that palisade
And when you get over the top
That's where you'll stay

Don't be sorry, don't be shy
Leave your worries far behind
Take what you can from this make

Another drop to fill that cup
Another step to take you up
To put you up far and free

Like when your tears run
On your make-up
I said, wipe it off!
And put on a new face

Did you hear me?
Just pick yourself up!
And never give up!

What you want most is behind that palisade
And when you get over the top,
That's where you'll stay

And when you get over the top,
That's where you'll stay
Alright, amen

Pacific Palisades

Tu es jeune et tendre, tu ignores encore
Tout ce que le futur a en réserve
Les choses se corsent un jour

Maintenant écoutez-moi tous !

Rappelle-toi simplement
Garde à l'esprit
L'amour est parfois si méchant
Ne le laisse pas te détourner

Comme quand tes larmes coulent
Sur ton maquillage
Essuie-le !
Et change de visage

Relève-toi simplement !
Ne laisse jamais tomber !

Ce que tu veux le plus est derrière cette palissade
Et quand tu seras passée par-dessus
Tu y resteras

Ne sois pas désolée, ne sois pas timide
Laisse tes soucis loin derrière
Tire ce que tu peux de cette situation

Une autre goutte pour remplir cette coupe
Un autre pas pour te faire tenir
Pour t'emmener loin et libre

Comme quand tes larmes coulent
Sur ton maquillage
J'ai dit, essuie-le !
Et change de visage

M'as-tu entendu ?
Relève-toi simplement !
Ne laisse jamais tomber !

Ce que tu veux le plus est derrière cette palissade
Et quand tu seras passée par-dessus
Tu y resteras

Et quand tu seras passée par-dessus
Tu y resteras
Très bien, amen

Traduction de l'anglais de Sandra Ignacio

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Jean-Jacques Goldman : C'était la musique d'un film, "Pacific Palisades", c'était un blues.

Solo n° 2, novembre / décembre 1997


Jean-Jacques Goldman : J'ai travaillé une fois avec Ray Charles. Je lui ai dit quelque chose et il me répond "non, c'est comme ça". On se tait évidemment.

Goldman croit en Dion
Télémoustique N°48, 18 novembre 1998


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris