Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

La chanteuse de bal

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Jean-Jacques Goldman
Editée par : Réserves I.R.G.

Version originale
Année : 2004
Interprétée par : Liane Foly
Distribuée par : ANA Label Limited / Up Music

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2004 Liane Foly CD La chanteuse de bal 834511098-2
2004 Liane Foly CD+DVD La chanteuse de bal 834511104-2
2004 Liane Foly CD promo 1 titre PROM2225


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Démonter la sono, le poids des guitares et du piano,
Les galères et les bières, elle sait faire.
Rock and roll ou musette, farandoles, tango, Tina Turner,
Piaf ou rap, ou Sardou. Elle fait tout.

Salles de bal ou gymnases,
Salles des fêtes ou maisons communales,
Clubs de jazz ou guinguettes,
Elle achète.

Se changer, s'maquiller,
Dans des toilettes ou derrière un bar,
Enfumé, pour chanter,
Faut y croire.

Mais quand c'est à son tour, quand elle prend la lumière,
Quand sa voix couvre toutes les voix,
Elle oublie tout autour, en fermant les paupières,
Elle ne vit que pour ces moments là.

Les bagarres et l'alcool,
Les insultes et les gestes obscènes.
Les regards, tous ces hommes.
C'est sa scène.

La chaleur, la sueur,
L'odeur du tabac, le mal au coeur.
Et la route, p'tit matin,
Elle sait bien.

Être une star, elle y pense,
En lunettes noires, elle attend sa chance.
Un p'tit doute, un coup d'blues,
Elle avance.

Mais quand c'est à son tour, quand elle prend la lumière,
Quand sa voix couvre toutes les voix,
Elle oublie tout autour, en fermant les paupières,
Elle ne vit que pour ces moments là.

Elle rêve psychodrames superstar attitudes,
Elle rêve photographes, flash et larmes de joie.
On lui dit monde à part, infinie solitude.
Elle répond c'est ma vie, je suis faite pour ça.

Ephémères chimères où plus dure est la chute.
Elle implore pourquoi pas moi ?
Pourquoi pas moi ?

La salle vide plus personne,
Et toujours ces oreilles qui bourdonnent.
La fatigue, deux, trois rides.
Tu m'étonnes.

Mais quand c'est à son tour, quand elle prend la lumière,
Quand sa voix couvre toutes les voix,
Elle oublie tout autour, en fermant les paupières,
Elle ne vit que pour ces moments là.

Elle est prête à lâcher,
Tout c'qu'elle a contre quelque clichés.
Pour une heure, pour un soir, pour savoir.
Pour une heure, pour un soir, rien qu'un soir.
Pour une heure, pour un soir, rien qu'un soir.

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Emmanuel Marolle : Votre précédent album, "la Chanteuse de bal", a été un échec commercial ?

Liane Foly : Oui mais c'est, entre autres, la faute de la maison de disques qui n'a pas bien travaillé. On ne trouvait pas l'album dans les magasins. Pourtant, j'en ai fait de la promotion ! Mais moi, j'ai eu des parents commerçants et je sais que si on ne met qu'une seule savonnette en place, on n'en vendra qu'une.

Emmanuel Marolle : Et artistiquement ?

Liane Foly : Le disque n'était pas du tout réussi, très brouillon. Je me cherchais peut-être à ce moment-là. Il y a des moments où il vaut mieux s'abstenir, alors que moi, j'ai sorti douze albums en vingt ans, c'est peut-être un peu trop. Jean-Jacques Goldman a fait deux chansons qui n'avaient rien à voir avec le reste. Et puis, les retrouvailles avec André Manoukian pour cet album étaient une très mauvaise idée. La preuve aujourd'hui.

Liane Foly : "J'aime déranger"
Le Parisien, 21 avril 2008


Dominique Parravano : Est-ce à dire que vous reniez votre précédent album, La chanteuse de bal, qui a été un échec commercial et qui était peut-être un peu plus fourre-tout avec néanmoins certaines chansons très réussies ?

Liane Foly : Non, je ne renie rien mais javoue que le disque était très brouillon. Je me cherchais peut-être à ce moment-là. Il y a des moments où il vaut mieux sabstenir. Jean-Jacques Goldman a fait deux chansons beaucoup plus variété et qui navaient rien à voir avec le reste. Et puis, les retrouvailles avec André Manoukian pour cet album, avec le recul, nont peut-être pas été une très bonne idée.

"La vie est courte, vous savez..."
Le Journal des Plages, 16 mai 2008


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris