Les plus belles citations de Jean-Jacques Goldman
Tout sur l'actualité de Jean-Jacques Goldman
La vie de Jean-Jacques Goldman, de ses origines à aujourd'hui
Tout sur les chansons de Jean-Jacques Goldman
Tous les albums de Jean-Jacques Goldman
Tous les DVD et les cassettes vidéo de Jean-Jacques Goldman
Toutes les tournées de Jean-Jacques Goldman depuis 1983
Interviews, essais, livres
Robert Goldman : l'autre Goldman
Pierre Goldman : le dossier
L'histoire des Restos du Coeur et les tournées des Enfoirés
Les sondages de Parler d'sa vie
Listes de discussion et de diffusion, liens, adresses utiles, recommandations
Goodies : Jeu, fonds d'écran, humour...
Le livre d'or de Parler d'sa vie
Le pourquoi de tout ça...

Dans ces villes

Où trouver ce titre Retour au menu

Auteur : Jean-Jacques Goldman
Compositeur : Patrice Carmona - Patrick Fiori
Editée par : Réserves I.R.G. / Lune et L'autre

Version originale
Année : 2004
Interprétée par : Julie Zenatti
Distribuée par : Columbia / Sony Music Entertainment (France)

 

Reprises O trouver ce titre Retour au menu

Année Interprète Support Référence Pochette
2004 Julie Zenatti CD Comme vous COL 5190172


Adaptations trangres Reprises Retour au menu

Aucune reprise connue.

Je connais une reprise qui ne figure pas ici !

Paroles Adaptations trangres Retour au menu

Aucune adaptation connue.

Je connais une adaptation qui ne figure pas ici !

Paroles Liens sponsoriss Retour au menu

Les chansons sont souvent plus belles... Paroles Retour au menu

Dans ces villes on se bat
Dans ces villes
On lâche son histoire
Contre un reflet d'espoir

Dans ces villes on se noie
Dans ces villes
Il y a tant de croix
Mais tant qu'ils n'y croient pas

Mais qui peut vivre là
Sans après, sans passé, sans croix
Mais qui rêvait de ça
Oh mais qui rêvait de ça

De ce gris, de ce froid
Dans ces villes incolores
Dansent et vivent
Dans si peu de regards
Les braises d'un espoir

Mais qui peut vivre là
Sans après, sans passé, sans croix
Qui rêvait de ça
Oh qui rêvait de ça
De cette réalité là

Mais dans l'indifférent
Dans ce livide océan
Brille irréductiblement
Les sourires des enfants
Les sourires des enfants
Dans ces villes...

Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Les chansons sont souvent plus belles... Retour au menu

Fabien Lacoste : Comment est-ce que s'est déroulée la collaboration avec Jean-Jacques Goldman ? Est-ce que tu as eu de nombreuses occasions de le rencontrer ?

Julie Zenatti : Non. Je l'ai rencontré sur Les Enfoirés deux années de suite et ce n'est pas quelqu'un qui cause beaucoup quand même. On se parlait beaucoup par signes, on s'échangeait beaucoup de regards, il y avait de petites tapotes sur la joue, c'était très affectueux à l'époque des Enfoirés. J'ai tenté de lui demander une chanson et la réponse est restée en suspens. Quand Patrick (Patrick Fiori, NDLR) m'a proposée la musique de "Dans ces villes", j'ai pensé que ce serait super d'avoir un texte de Jean-Jacques Goldman dessus. On lui a fait envoyer la musique et, deux jours après, j'ai reçu un fax avec écrit "bises, JJG".

Fabien Lacoste : Ce titre illustre un peu une histoire de solitude...

Julie Zenatti : Je dirais que c'est un peu une histoire de l'anonyme qu'on devient dans une ville, jusqu'à en perdre sa personnalité.

Fabien Lacoste : Cela pourrait correspondre à ce que tu vis à Paris, par exemple ?

Julie Zenatti : Tout à fait ! Etant donné que personne ne se regarde et que je fais un mètre douze, c'est vrai que je me promène dans Paris sans problème. Il suffit que je m'attache les cheveux pour aller dans n'importe quel grand magasin. Dans mon cas, on ne souffre pas de l'anonymat. Je fais un métier public alors c'est super agréable de devenir anonyme dans les moments comme ça.

Julie Zenatti, un troisième volet de l'aventure...
MusicActu.com, le 22 novembre 2004


Les chansons appartiennent  ceux qui les coutent Retour au menu

bientôt...

 

Liens sponsoriss Retour au menu

- Signaler une erreur Ajouter à mes favoris